Pour vendre l’esprit en paix. Pour connaître l’état réel de votre propriété en relevant les déficiences apparentes. Pour pouvoir décider de procéder à certaines réparations recommandées avant la mise en vente et ainsi mieux présenter et même augmenter la valeur de votre maison.

Légalement, cela vous assure de vous conformer à l’Article 1726 du Code civil, concernant LA GARANTIE CONTRE LES VICES CACHÉS lors de la vente d’ un bien immobilier.

ARTICLE 1726 DU CODE CIVIL: « Le vendeur est tenu de garantir à l’acheteur que le bien, lors de la vente, est exempt de vice caché ».

À moins que la vente sois faite sans se prévaloir de la garantie légale prévue au Code civil. * Voir le texte complet de l’Article 1726